La Française Des Jeux publie ses résultats pour l'année 2012

On peut dire que la FDJ ne connait pas la crise étant donné les chiffres qu'elle vient de sortir : son chiffre d'affaire a ainsi atteint la barre des 12 milliards d'euros en 2012 contre 11,4 millions l'année précédente. Mais ce pactole cache de grosses disparités.

Bien entendu, l'Etat  touche aussi le gros lot en empochant environ 3 milliards de taxes diverses.

La domination des jeux de grattage

Les 12 milliards sont répartis dans les secteurs suivants :

- Les jeux de grattage : les jeux sous la marque Illiko comme Bingo ou Las Vegas totalisent 44% des ventes de la FDJ soit 5,4 milliard d'euros.

- Les jeux de tirage : l'Euro-millions a représenté  1,6 milliards de ventes et  le Loto classique 1,5 milliards. L'année 2012 a en effet bien été dotée en dates fétiches avec les 12/12/2012, 21/12/2012 (la fin du monde des mayas) et les 3 traditionnels vendredi 13. Ceci a probablement dopé l'engouement pour ce genre de jeux.

- les paris sportifs : le jeu sur papier Parions Sport a quant à lui enregistré 1,3 milliards d'euros de chiffre d'affaire, contre 1 milliard en 2011.

Parionsweb en baisse de régime

Dans le secteur des paris sur Internet, le bilan n'est pas aussi spectaculaire. Le site Parionsweb a réalisé un chiffre d'affaire de 70 millions d'euros, qui parait bien maigre par rapport aux scores vertigineux des paris sportifs en dur. En plus, Parionsweb fait moins bien que l'année dernière qui s'était soldée par 74 millions au compteur.

Le site de la FDJ est aussi distancé par le Pmu qui vient de publier un chiffre de 162,6 millions d'euros pour les paris en ligne uniquement.

Sur le site des Echos, Le PDG de la FDJ Christophe Blanchard-Dignac justifie ce résultat en demi-teinte en précisant que la FDJ a réduit ses investissements pour Parionsweb pour des raisons de rentabilité. Le manque de variété dans les paris sur le site (par rapport à Bwin ou Betclic) est peut-être une raison supplémentaire qui explique cet échec.

Amis parieurs et fans de la FDJ, je vous invite donc à jouer sur Parionsweb en 2013 plutôt que d'écumer les bars pour griffonner vos grilles Parions sport en papier !

jeudi 10 janvier 2013 21:37


Ma présentation de Parionsweb, un site de pari agréé ARJEL

Pour mon premier article sur sportblog, je vais commencer par présenter le site Parionsweb, qui reste mon portail de référence pour parier sur le net.

De nombreux joueurs qui parient régulièrement ne sont pas friands de ce site car ils trouvent que l’on ne trouve pas assez de type de paris différents, pour les parties d’avant match ou en direct.

C’est un défaut que l’on ne peut pas démentir car d’autres bookmakers ARJEL comme Bwin ou le Pmu sont effectivement bien plus performants dans ce domaine. On peut également citer d’autres inconvénients mineurs : la carte bancaire est le seul moyen de paiement possible et l’aide en ligne est vraiment mal fichue.

Mais Parionsweb présente à mes yeux de nombreux avantages qui justifient ma fidélité envers cet opérateur depuis le début de l’année 2012 :

  • - Les garanties de la Française des Jeux : avec la FDJ, on sait que notre argent est en sécurité et que la société ne va pas mettre la clé sous la porte du jour au lendemain (voir l’épopée de Paris365 ou Sajoo).
  • - Une interface (enfin) performante : avec le restylage lancé en 2012, le site est plus rapide et ergonomique qu’à ses débuts. Globalement, l’interface est désormais d’un niveau comparable à celle de Betclic (qui était une référence depuis de nombreuses années).
  • - Un bonus à l’inscription qui ne cache pas de coup tordu. Même si ce bonus Parionsweb est maintenant moins intéressant que pendant la coupe du monde 2010, l’offre est simple et permet de faire une première partie sans risque.
  • - Des paiements sans frais : même si j’ai indiqué précédemment qu’il manquait des modes de paiement plus modernes (Skrill, Paypal), les transactions par carte se font sans taxes. Cela parait évident mais Bwin et Betclic persistent encore fin 2012 à en infliger aux joueurs !
  • - Des promos pour les anciens joueurs : comme le montre l’image ci-dessous, Parions web proposent des bonus réguliers pour certains match, notamment sur les paris combinés. Il faut avouer que le site a mis du temps pour être compétitif dans ce registre car avant 2012, les anciens joueurs n’avaient droit à aucun bonus de ce genre.

 

Si vous voulez en savoir plus sur cet opérateur, je vous conseille de lire ce test de Parionsweb très instructif et qui reflète assez bien mn avis général.

 

Pour rappel, l’adresse du site est ici : https://parionsweb.fdj.fr

Voilà, c’est tout pour ce 1er billet. Dans le prochain, on attaquera les choses sérieuses avec mon premier jet de pronostics en football de l’année 2013. Il concerna la Ligue 1 et surtout mes équipes favorites (Saint Etienne, Lyon et l’OM).

Blog de parionsweb :Mes paris sportifs avec Parionsweb, Ma présentation de Parionsweb, un site de pari agréé ARJEL

mercredi 26 décembre 2012 23:27



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à parionsweb

Vous devez être connecté pour ajouter parionsweb à vos amis

 
Créer un blog